entreprise

L’Occitane va nu-pieds!

25 août 2016

Ils étaient une dizaine de collègues de l’Occitane à s’être laissés embarquer pour un après-midi pieds-nus et réflexo au Salève. Alors que certains étaient au courant du programme, la plupart ne savait pas à quoi s’attendre. Et il faut dire que pour oser enlever ses chaussures, comme ça, là, en pleine nature, et, pire encore, tripoter les petons de son voisin de bureau ou même supérieur hiérarchique, c’est pas forcément quelque chose de très… naturel.

Fabrice (l’Art d’Être Bien) et moi étions au taquet, car nous avions très exactement 3 heures devant nous pour faire passer notre message. C’est un sacré défi, surtout avec une sacré équipe de garnements comme celle-là! Eh vous là bas au fond de la classe, votre attention s’il vous plaît! Mais, armés de notre expérience et d’une bonne montre au poignet, nous avons été d’une efficacité remarquable! Une chose est sûre, ce genre de sortie permet de renforcer les liens au sein d’une équipe.

 

entreprisepieds nusSalève

Neige de rêve et vin chaud à la Givrine

9 mars 2016

Voilà un après-midi comme je les adore: du soleil quand on part en repérage et poser les affaires; une neige de rêve poudreuse, épaisse, peu tracée, d’un blanc éclatant à faire pâlir les meilleures marques de dentifrice; une coéquipière adorable et appliquée; un groupe super sympa pour qui neige, raquettes, fabrication d’un feu et cuisine sur la neige sont des choses complètement nouvelles.

Mais commençons par le début: avec Katrin (Katrando), on part à l’aventure chercher une petite clairière sympa et cachée des pistes de fond de la Givrine. A chaque traversée de piste, on a l’impression que la vieille dame du cabanon nous observe et va nous houspiller. Mais nous sommes déjà loin de sa vue, ouf. Nous progressons lentement, car ce jour là, au lieu de tout porter sus nos dos (ça fait quand même pas mal de matériel…), nous tirons les pulkas. Le ciel est bleu, pas de vent, il fait plutôt chaud, et nous slalomons (pas facile, avec des pulkas) dans la forêt, le sourire aux lèvres.

Ca y est, on a trouvé notre clairière. On s’affaire: cacher les sacs IKEA, tasser la neige (un peu, au moins), et trouver des grosses branches pour fabriquer 2 trépieds. Nous avons encore un peu de temps, et Katrin propose que l’on construise un bar. Excellente idée!!

Notre préparation terminée, nous rentrons à la Givrine. Le ciel se couvre, mais rien de menaçant, ce ne sont que des nuages élevés qui annoncent un redoux et quelques faibles précipitations.

Le train siffle, les voilà. Au premier coup d’oeil, je pense « glups… » – ils sont presque tous en habits de ville et petites chaussures! Bon, pas grave, on va bien tasser la neige et de toute manière on ne part pas en expédition, hein!

C’est une équipe d’une entreprise internationale qui se retrouve pour 3 jours de séminaire. Aujourd’hui, ils se défoulent et respirent la dose d’oxygène qui leur manque probablement dans leur salle de réunion.

On les sent quelque peu désemparés lorsqu’ils découvrent ce qui les attend: la plupart n’ont jamais fait de feu, et encore moins sur la neige. Pas grave, on se retrousse les manches et au boulot!

Ce petit moment de travail en équipe se termine par une dégustation des deux sortes de vins chauds cuisinées, et vote du jury: qualité du feu, travail d’équipe, goût du vin, tout est passé au crible. Mais au final, on s’arrange toujours pour que tout le monde gagne 😉

cuisine sauvageentrepriseJurarandonnée en raquettes

Une équipe de warriors

5 février 2016

Sortie avec les enseignants d’une école genevoise ce vendredi. Au clair de lune, en raquettes, sans lune et sans raquettes… l’hiver est décidément bien capricieux cette année! Mais cela n’a pas suffit pour démotiver cette équipe de vrai warriors prêts à tout pour passer une chouette soirée.

Déjà à la Croisette, on les sent au taquet! Eh, les trois au fond de la classe, là… bon, tout le monde en rang par deux les petits devant les grands derrière! Inutile de dire que ça ne marche pas avec des enseignants, ça. Il y en a toujours un qui parle en même temps que nous, aïe aïe aïe. Peut-être est-ce pour évacuer le stress lié à l’abandon prochain de l’accent circonflexe…

Nous faisons quelques pauses en route. Silvana nous sort le grand jeu, il faut décoder des mots, trouver sa (douce) moitié – tiens ça me donne une idée, ça… Un peu plus loin, nous nous arrêtons pour contempler cette grosse étoile pas comme les autres qui traverse le ciel: ce n’est rien d’autre que la station spatiale internationale.

Plus loin, tout le monde s’empresse de répondre juste pour accéder à l’apéro. Il ne fait pas froid, mais il commence à faire faim!

Au resto, c’est l’ambiance, comme d’habitude. Faut dire qu’ils assurent, à l’Observatoire. C’est simple et c’est bon. Les boites chaudes défilent sous nos yeux, et même si j’ai opté ce soir là pour le burger veggie, je ne peux m’empêcher d’aller récupérer ici et là de l’ail confit en chemise.

Au retour, il y a ceux qui tracent, et ceux qui traînent, mais au fond, c’est bien comme ça que l’on aime que cela se passe: chacun à son rythme, histoire de préparer son corps et son esprit à la douce nuit réparatrice dans laquelle nous nous projetons déjà tous.

animation natureentrepriseSalève

Fées et dragons

30 janvier 2016

Soleil et neige étaient au rendez-vous ce samedi à Bretaye. Avec Geneviève Fol, nous partons sur les traces des créatures magiques qui peuplent cette région depuis la nuit des temps. Car fées et dragons ont bel et bien existé dans la région!

Une première balade nous mène jusqu’au Lac des Chavonnes, au fond duquel l’on peut voir briller parfois, les bijoux de Dame Isabeau, venue ici se réfugier depuis le Pic Chaussy, alors qu’elle était menacée par les envahisseurs valaisans.

Après un délicieux repas chaud, nous prenons le petit train à crémaillère qui nous dépose au Col de Soud. Nous avons cette fois-ci comme mission de redescendre jusqu’à Villars par Loveresse. Sur notre chemin, nous croisons des épicéas morts couverts de lichens, des jolies traces de chevreuil, dégustons la vue sur les Muverans et même les Dents du Midi.

En résumé, encore une belle journée passée à la montagne!

 

Alpes et Préalpesanimation natureContes et légendesentreprisefauneflorerandonnée en raquettestraces d'animaux

Du vin chaud dans la neige!

24 novembre 2015

Il y a une semaine encore, nous profitions d’un été indien particulièrement agréable. Qui aurait pu prévoir que les températures seraient négatives et que le Jura serait recouvert de 20 à 30cm de neige le 24 novembre? Cela nous a donné, à Katrin et moi, une petite idée pour cette sortie d’entreprise que nous a confié Simone Evasion: et si nous demandions à nos vaillants participants de préparer du vin chaud sur le feu?

Pour tous sauf une personne, randonner dans la poudreuse en raquette était une première. Et de nuit, en plus. Pour certains, c’était même un exploit! Beaucoup n’avaient pas fait un feu depuis longtemps, et encore moins cuisiné dessus… Et pourtant, tous se sont donnés à fond, en faisant preuve d’un sacré esprit de compétition et d’une débrouillardise admirable. Bravo à tous!

 

entrepriseJurapleine lunerandonnée en raquettes

« Articles précédents

Powered by WordPress | HQ Premium Themes | Adaptation Sur mesure concept.