anniversaire

Rando-chips!

17 juin 2017

Pour ses 7 ans, Lucie avait choisi de faire un tour avec les chevaux islandais. Mais l’idée de cuisiner quelques orties lui plaisait aussi! C’est comme cela qu’est née l’idée toute simple de la rando-chips 🙂

Toute sa petite troupe de copines est venue faire connaissance avec les chevaux avant de partir. Parmi elles, il y en a quelques unes qui font du poney en centre équestre, mais quand il s’agit de guider un cheval à pied en randonnée, les codes sont très différents ! C’est une question de bon sens: marcher devant le cheval et non pas à côté, tenir la longe d’une main, regarder devant soi, et donner des instructions claires au cheval en utilisant la voix aussi. Cela demande de la confiance en soi, de la coordination, de l’anticipation, et le sens des responsabilités… Un sacré apprentissage!

Notre balade nous a menée sur les Crêtes, jusqu’à un petit coin sympathique à l’ombre.  Les chevaux broutent tranquillement pendant la pause goûter – gâteau – cadeau. Un peu plus bas, on découvre un terrier de blaireau probablement encore utilisé.

Plus tard, de retour à la maison, on cueille quelques orties. Le plus important, c’est de caresser ces plantes susceptibles dans le sens du poil pour ne pas être piqué 🙂 Pour la suite, je n’en dirais pas plus, si ce n’est que le petit côté croustillant des chips surprendra petits et grands!

 

 

 

 

anniversairechevaux islandaiscuisine sauvageflorerandonnée avec des chevauxSalève

En balade avec les islandais bâtés

13 mai 2017

Pour ses 9 ans, Kadou a invité ses copines au Salève pour faire une balade avec les islandais bâtés et observer quelques traces d’animaux. Je les entends sur le parking: un groupe de filles habillées toutes en rose bonbon s’agite et piaffe d’excitation.

Quand elles aperçoivent enfin Toundra et Viking, équipés et fins prêts pour partir, c’est reparti pour une série de « ooooooooh qu’ils sont mignons » et un « moi je veux tenir le poney noir » et « moi je veux monter sur le brun! »….

J’ai préféré leur dire assez vite que ce ne sont pas des poneys, mais bien des chevaux, et pas peu fiers en plus. Ne dites JAMAIS à un cheval islandais qu’il est un poney, ou encore moins à son propriétaire 🙂 Pour ceux qui en doutent, regardez cette vidéo, vous comprendrez mieux.

Bref, ce jour là, les filles n’en avaient que pour les chevaux, donc on n’a rapidement fait impasse sur les traces et indices des animaux sauvages, quitte à se contenter d’une crotte par-ci, d’une empreinte par là. Pas grave! L’important, c’est qu’elles passent un bon moment, qu’elle s’occupent des chevaux avec respect, et qu’elles se souviennent de cette journée pendant longtemps! Et cela nous a permis de faire un joli tour à pied, d’avaler un peu de dénivelé sans que personne ne s’en rende compte. Parfait!

Il y a quelque chose qui m’a fait très plaisir: parmi les filles, il y en avait les vraies citadines, celles qui n’avaient jamais tenu un cheval, celles qui n’en avait jamais monté un, et c’était une belle découverte pour toutes. Elles ont appris à les observer, à anticiper leurs réactions, à les diriger, les empêcher de (trop) brouter en route, le tout dans la douceur et le respect. Ne pas tirer sur la longe (ça ne sert à rien les chevaux sont plus forts), leur parler, secouer la longe pour les ralentir, ne pas avoir peur d’eux même… une vraie découverte du travail à pied et de la relation avec le cheval, le tout en balade avec les islandais bâtés.

 

animation natureanniversairechevaux islandaisfaunerandonnée avec des chevauxSalèvetraces d'animaux

La nature, les animaux, et manger

26 février 2017

Voilà le mandat posé: « nous, on aime la nature, les animaux, et manger! » me dit Sandra dans son email. Je pense que l’on va pouvoir s’entendre. A l’occasion de l’anniversaire de son mari (la difficile barre des 40 ans à passer!), elle voulait quelque chose de sympa, dans la nature.

Nous voilà donc partis, les 6 bipèdes et 2 poilus, pour une petite balade au Salève. Avec comme but, de repérer le passage d’animaux sauvages et d’en apprendre un peu sur leurs mœurs.

Viking et Toundra étaient donc aussi de la partie, et nous avons eu bien l’occasion de découvrir leurs mœurs à tous les deux… A la pause de midi, j’essaie: j’attache Toundra et je laisse Viking libre. Après s’être roulé (ah que ça fait du bien!!!), il remarque qu’il n’est pas attaché, et pique un petit galop à travers les prés. Toundra, au bout de sa longue chaîne, n’aime pas l’idée de se retrouver seule. Elle arrache le tout d’un coup de tête et rejoint son copain. Que c’est beau de les voir galoper comme ça! La vision de rêve s’estompe: les voilà qui disparaissent derrière la crête. Il nous aura fallu une grosse demi-heure pour les retrouver, tous tranquilles plus loin dans un pré, en train de brouter. Quelques carottes pour se réconcilier, et c’est reparti!

En attendant, Laurent et les enfants avait déjà lancé un feu, pour les bananes au choc. Miam! Avant de repartir, nous faisons le point sur ce qu’on a vu et on va un peu plus loin en faisant le tour des stratégies employées par les animaux sauvages pour passer l’hiver.

Des animaux sauvages, on n’en a pas vu en vrai mais par contre nous avons pu observer des tas de traces de leur passage: crottes, empreintes et pistes, souilles, frottis, écorçage… C’est fou ce que la nature nous dévoile quand on apprend à la regarder.

C’était encore une de ces agréables journées au rythme tranquille et remplie de découverte. Merci!

animation natureanniversairechevaux islandaisfamillerandonnée avec des chevauxSalèvetraces d'animaux

5 sens, jeu de piste et chevaux

2 juillet 2016

Voilà encore une sortie comme je les aime! Il s’agissait de fêter un anniversaire. Les parents avaient au préalable contacté la Maison du Salève, car ils désiraient, pour fêter les 6 ans d’Emma, une immersion dans la nature et de la découverte. La Maison du Salève croulant sous les demandes, ils ont « atterri chez moi » :-). Du coup, nous avons préparé la sortie ensemble. En un après-midi, on ne peut pas tout faire, mais on a réussi à combiner la découverte de la nature par les 5 sens, jeu de piste et chevaux. Sisi! mais puisque je vous le dis, car on l’a fait!

Et c’était tout bonnement gé-nial. Les enfants étaient captivés par les chevaux – c’est vrai que Toutoune et Viking, ils ont des sacrés bouilles. Un petit coup de brosse pour la forme, on installe la bât sur Toundra, les boots sur Viking, les gâteaux et les cadeaux dans les sacoches, quelques cailloux pour équilibrer le poids, et notre petite troupe est partie à l’assaut du Salève.

Bon, pas très loin non plus, hein, car le but n’était pas de faire des kilomètres! Nous nous sommes arrêtés dans un petit coin sympa, où un grand parc était aménagé pour les chevaux. Nous installons notre « QG », le temps de boire un peu d’eau, de briefer tout le monde, et c’est parti!

Les enfants ont démontré tout leur courage et leur goût du jeu en acceptant de commencer les yeux bandés. C’est vrai que quand on ne voit pas, on est plus attentif à ce qu’on goûte. Car on a commencé par goûter la nature, puis on l’a sentie, touchée, observée, touchée, entendue. Et à chaque instant, tant les enfants et les grands enfants qui les accompagnaient étaient attentifs, appliqués, curieux…

Pour aller d’un poste à l’autre, les enfants devaient trouver et suivre une piste. Mais chhhhhut! Je n’en dirai pas plus!

Merci en tout cas à Sophie et Daniel pour leur enthousiasme et leur confiance! Et joyeux anniversaire, petite Emma!

5 sensanimation natureanniversairechevaux islandaisjeu de pisterandonnée avec des chevauxSalève

Sapin rouge et sapin blanc à la Givrine

6 février 2016

Pour ses 6 ans, les parents de Kayo voulaient faire une sortie en raquettes dans la nature. Nous nous sommes donc donnés RDV à la Givrine ce samedi, pour un après-midi au soleil, conditions idéales pour découvrir deux habitants de la région, Sapin rouge et Sapin Blanc, et pour pister les animaux sauvages du coin.

La petite brochette de bonhommes pas plus grands que 3 pommes s’en sont donnés à coeur joie: les raquettes, c’est pas pratique pour marcher, on s’encouble tout le temps… mais au final, c’est génial de tomber (et de faire les dominos avec les copains)!

Ils ont de l’énergie à revendre ces enfants! Malgré cela, c’était un pur bonheur de les guider dans des activités nature. Ils étaient tous là, présents, curieux, motivés, ça fait vraiment plaisir. Ils ont même osé goûter la poa! Pouaaahh!!

Le vent s’est mis à souffler fort, le même vent qui dénude les feuillus en automne, alors qu’il laisse ses aiguilles aux sapins. Après deux heures de marches dans une neige relativement lourde et profonde, nos petits boutchous sont fatigués, il ont froid. C’est le moment d’aller se mettre au chaud.

Claude, du Restaurant de la Givrine nous a réservé une petite salle pour la suite de l’après-midi. Entre chocolat chaud, Legos, Playmobils et autres dinosaures en plastique, nous dégustons deux délicieux gâteaux faits maison. Puis tout d’un coup, c’est l’heure. Les enfants sont fatigués, il faut rentrer! Je les imagine assez bien les bout’chous, endormis dans leurs sièges auto, entrain de rêver de Sapin blanc et Sapin rouge…

animation natureanniversaireContes et légendesfaunefloreJurarandonnée en raquettestraces d'animaux

« Articles précédents

Powered by WordPress | HQ Premium Themes | Adaptation Sur mesure concept.